ImproBOOSTl'improvisation au service de la santé

06 - 34 - 64 - 04 - 55

Prévention des TMS et RPS

TOULOUSE

L'OMS définit la santé de l’individu comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité »

les troubles musculo-squelettiques 

Tendinite du coude ou du poignet ,  gêne dans les mouvements d'épaule, douleur cervicale et lombalgie chronique sont des TMS recensés par l'INRS.

 

 

les risques psycho- sociaux 

 

 

Troubles de la concentration, du sommeil, irritabilité, fatigue importante, palpitations... Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes liés à des risques psychosociaux.

 

                            D’après le rapport de Nasse Légeron (2011) , les RPS

                                 « ... sont relatifs à :

                                            - L’intensité du travail et au temps de travail

                                                - Aux exigences émotionnelles

                                                  - A une autonomie insuffisante  

                                                - A la mauvaise qualité des rapports sociaux

                                             - Aux conflits de valeurs

                                       -A l’insécurité de la situation de travail

 

                         Le phénomène n'épargne aucun secteur d'activité.

               Indépendamment de leurs effets sur la santé des

                   individus, les risques psychosociaux ont un impact sur le

              fonctionnement des entreprises (absentéisme, turnover,

          ambiance de travail...). Il est possible de les prévenir avant

     d'arriver au stade du burn-out.

 

 

 

En 2016, les TMS représentent 87%

des Maladies Professionnelles

Les facteurs qui sont à l'origine des TMS sont biomécaniques et liés aux contraintes psychosociales et organisationnelles.

 

De nombreuses études montrent que le stress est un facteur favorisant des TMS

                Une obligation générale  

               de sécurité incombe à                         l’employeur (article L. 4121-1 du Code du travail). Il lui revient d’évaluer les risques, y compris psychosociaux, et de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés

Modèle de la dynamique d’apparition des TMS 

En 1976 Christina Maslach détermine le burn-out comme : «un épuisement mental et physique des personnes dont le travail nécessite un contact permanent avec autrui.»

 

 

 

 

 

Exemples de thématiques:

_ Comprendre et agir sur le burn-out

_ Gérer le stress au travail, un savoir être

_ Prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques 

Outil gratuit et accessible à tous

Créer un site web gratuit
Créez votre blog avec